Les principaux points des vœux du président pour 2022, les derniers de son mandat.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français et leur a présenté ses vœux, vendredi 31 décembre, pour la dernière fois du quinquennat.

Emmanuel Macron a averti vendredi, lors de ses vœux pour 2022, que « les semaines à venir seront difficiles » mais qu’il y avait « de vraies raisons d’espérer » grâce au vaccin et que « 2022 serait peut-être l’année de sortie de l’épidémie ».

Grâce au vaccin, « nous pourrons ainsi surmonter cette vague », a-t-il ajouté, en promettant de « tout faire pour préserver l’activité du pays » et « éviter de prendre des restrictions qui pèsent sur notre liberté ».

Vantant son action dans la gestion de l’épidémie de Covid-19, avec « une France plus forte aujourd’hui qu’il y a deux ans », le chef de l’Etat s’est dit « résolument optimiste pour l’année qui vient », qui peut être « l’année de tous les possibles ». Cette même année 2022 « peut-être, sera l’année de sortie de l’épidémie », a affirmé le chef de l’Etat.

– Vaccin : Emmanuel Macron a appelé les « cinq millions de non-vaccinés » à « faire ce geste simple », en leur assurant : « La France compte sur vous ».

– Crise sanitaire : le président a justifié les dernières mesures prises pour freiner la vague épidémique, tout en se voulant optimiste pour l’année qui vient : « 2022 sera peut-être l’année de sortie de l’épidémie ».

– Europe : juste après minuit, à la première minute de 2022, la France prendra la présidence tournante de l’Union européenne, un enjeu qu’Emmanuel Macron a fortement souligné.

– Bilan : le président français a énuméré très rapidement un certain nombre de mesures récentes et de projets de son gouvernement, pour conclure : « La France, malgré les épreuves, est plus forte qu’il y a deux ans ».

– Candidature : Emmanuel Macron a rappelé les enjeux de l’élection présidentielle en 2022, sans s’engager à se présenter lui-même, en promettant cependant un énigmatique : « Quelle que soit ma place et les circonstances, je continuerai à vous servir ».