Le QR code d’Emmanuel Macron avait fuité quelques jours plus tôt sur Internet : le 21 septembre dernier, des soignants qui avaient diffusé le passe sanitaire du président de la République avaient été identifiés, mais certains internautes avaient déjà eu le temps d’intercepter le précieux sésame.

Bruno Levesque / IP3 / MaxPPP

Il fallait se douter que la supercherie ne durerait pas. Actu 17 rapporte que ce mardi 5 octobre, un homme a essayé de rentrer dans l’hôpital Salvator de Marseille en utilisant le QR Code d’Emmanuel Macron, qui avait fuité il y a quelques semaines.

Si les agents de sécurité de l’établissement remarque vite qu’il s’agit du pass sanitaire du Président de la République, ils le laissent entrer, puis contactent la police qui viendra l’interpeller quelques minutes plus tard. “Cet homme a affirmé avoir rendez-vous dans cet hôpital” explique l’hôpital

Finalement interpellé par les forces de l’ordre puis placé en garde à vue, le jeune homme a assuré aux policiers qu’il avait agi de la sorte «pour rigoler». L’homme a écopé d’une amende pour «présentation d’un document sanitaire appartenant à un tiers lors d’un contrôle d’accès à un lieu dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie».