Clémence Botino, Miss France 2020, a été testée positive à la Covid-19 en arrivant en Israël ce lundi, où elle devrait concourir au titre de Miss Univers. Placée à l’isolement, sa participation au concours est compromise.

CREDIT : Pixabay

Le sort s’acharne sur Clémence Botino. Alors que son règne de Miss France 2020 a été gâché par l’épidémie de Covid-19 et les nombreuses mesures sanitaires, la jeune femme se réjouissait à l’idée de participer à Miss Univers 2021. L’occasion pour elle de prendre sa revanche et de représenter la France en Israël, où le concours se déroulera le dimanche 12 décembre. Seulement voilà, à son arrivée, elle a été testée positive au Coronavirus. Un coup de massue à quelques jours de l’élection. Placée l’isolement dans un hôtel, celle qui a succédé à Vaimalama Chaves est désormais bloquée dans sa chambre pendant 10 jours dans l’espoir de pouvoir concourir à l’événement.

«Comment vous dire, à l’heure où j’écris ça va un peu mieux. Mais j’ai été dévastée, parce que c’est trop, je vous le dis honnêtement c’est trop. Je suis quelqu’un de positive, de déterminée, je travaille très dur et je me donne corps et âme. Les deux dernières années ont été jonchées d’épreuves, mais celle-ci est rude», a indiqué la jeune femme de 24 ans.

Mis à part l’annulation de la participation de Clémence Botino, le bon déroulé du concours Miss Univers est également en jeu. Toutes les personnes qui ont été en contact avec la Guadeloupéenne, dont certaines autres candidates, ont également été placées en quarantaine, le temps de connaître le résultat de leurs tests PCR. D’après I24Newsles organisateurs de l’évènement font tout leur possible pour que la soirée ne soit pas annulée, mais rien n’est encore certain.

Les prochains jours détermineront si oui ou non Clémence Botino pourra bien participer au grand événement.