Les périodes de fermeture combinées à l’absence des touristes étrangers a une nouvelle fois pesé.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Sans surprise, la fréquentation des musées français a été l’an passé meilleure qu’en 2020 mais reste encore à des années lumière de son niveau d’avant-crise. Les périodes de fermeture combinées à l’absence des touristes étrangers ont une nouvelle fois lourdement pesées.

Le musée du Louvre a accueilli 2,8 millions de visiteurs en 2021 avec une structure de fréquentation très différente des années précédentes. Il faut noter que le lieu culturel n’a été ouvert que 194 jours au lieu de 310 en temps normal (fermeture du 1er janvier 2021 au 19 mai 2021).

La baisse est donc vertigineuse par rapport à l’année 2019 : -70 % de fréquentation. La direction indique cependant une hausse de 100 000 visites par rapport à 2020. Par conséquent, les recettes liées à la billetterie se sont établies l’an passé en retrait de 80 millions d’euros comparé à 2019. Sur l’année 2021, l’Etat verse 110 millions d’euros, dont 70 millions au titre de la compensation des pertes de recettes et 40 millions via le plan de relance. Un complément de 6 millions d’euros est prévu pour 2022, a souligné le musée.

L’absence de nombreux visiteurs étrangers a également été perceptible au château de Versailles, près de Paris, un des sites les plus visités de France. Malgré une fréquentation “en hausse sensible” par rapport à 2020 avec 2 millions de visiteurs), celle-ci affiche toujours une chute de 73% par rapport à 2019 (8,2 millions de visiteurs).