Certaines marques conseillent de s’y prendre à l’avance à cause du risque de pénuries qui guettent les magasins.

CREDIT : Radio France – Maya Baldoureaux-Fredon

À deux mois des fêtes, la pandémie de coronavirus perturbe toujours le commerce maritime. Des distributeurs et des marques craignent une éventuelle pénurie de jouets à l’approche de Noël.

Mi-septembre, le PDG de Système U expliquait sur Europe 1 qu’il avait une « préoccupation » pour certains produits : « on manque de pièces électroniques pour fabriquer des jouets, mais on manque aussi de transports ».

D’une part, les matières premières nécessaires à la fabrication est compliqué à trouver. Avec la reprise économique, chaque entreprise veut s’approvisionner le plus vite possible. Mais la capacité de production, mise à mal par le Covid-19, ne suit pas toujours le rythme. D’autre part, l’approvisionnement est toujours aussi compliqué. Les porte conteneurs vides se font rares.

Malgré les risques de pénuries, les gérants des magasins de jouets restent confiants à l’image de Pierre Ferroli qui explique que tout devrait bien se dérouler : “Il y a certains produits qu’on nous demande, mais qu’on n’a pas actuellement en stock, mais ils ne vont pas tarder à arriver. On a déjà des échéanciers. On est en contact régulier avec nos fabricants pour savoir quand arrive nos produits dans les magasins. Il ne faut pas non-plus s’inquiéter outre-mesure. d’après France infos.