En vigueur depuis début septembre, le confinement vient d’être prolongé jusqu’au 10 octobre dans ces îles du Pacifique Sud, où 129 personnes sont décédées du Covid-19 en seulement trois semaines.

nouvelle-caledonie.

CREDIT : THEO ROUBY / AFP

Le confinement, en vigueur depuis le 7 septembre en Nouvelle-Calédonie, est prolongé de deux semaines, en raison d’une circulation « encore trop élevée » du coronavirus, a annoncé vendredi 1er octobre le président du gouvernement local.

Louis Mapou, indépendantiste, a précisé que, jusqu’au 10 octobre inclus, l’actuel confinement strict – fermeture des écoles et des commerces non essentiels, couvre-feu de 21 heures à 5 heures, déplacements soumis à une attestation – serait maintenu.

Dix personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures, portant à 129 le nombre total de morts depuis le début de la crise, liée au variant Delta.

En tout, 7 619 personnes ont été jusqu’à présent contaminées et 4 300 d’entre elles ont guéri.

Alors que près de 300 patients sont hospitalisés, dont 56 en réanimation, le centre hospitalier territorial est saturé et son personnel mis à rude épreuve.