Reconnu comme une alternative officielle à la vaccination, les autotests ne seront plus une preuve suffisante pour le pass sanitaire dès le 15 octobre. Une nouvelle mesure pour contraindre les Français non vaccinés à franchir le pas.

autotest

CREDIT : AFP

À partir du 15 octobre prochain, les autotests de dépistage du Covid-19 ne seront plus valables pour l’obtention du pass sanitaire, a fait savoir le ministère de la Santé dans un communiqué publié ce vendredi. “Les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne seront plus reconnus”, explique-t-il.

Dès le 15 octobre, les tests PCR ne seront plus remboursés en France pour les personnes non-vaccinées.