C’est le ministre de la Santé, Olivier Véran qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, vendredi 28 janvier. À partir du 15 février prochain, la durée de validité du certificat de rétablissement pour les personnes ayant été contaminées au Covid-19 passera à quatre mois, contre six actuellement.

CREDIT : Twitter Olivier Véran

Depuis le 24 janvier, les personnes de plus de 16 ans doivent donc présenter un schéma vaccinal complet pour accéder aux restaurants, bars ou lieux publics. Néanmoins, les personnes ayant été contaminées par le Covid-19 peuvent tout de même obtenir leur pass vaccinal en présentant un certificat de rétablissement. Ce dernier était valable jusqu’à présent valable pendant six mois. Mais cette durée va donc être réduite.

[themoneytizer id= »89537-11″]

Une note d’information du ministère de la Santé sur le sujet avait déjà été mise en ligne la veille. Cette décision a été prise dans le but « d’harmoniser les règles«  pour les personnes vaccinées, actuellement dans l’attente de leur dose de rappel, et les citoyens qui ont été infectés par le Covid-19, a fait savoir le journal Le Parisien, qui a contacté l’entourage d’Olivier Véran.

Beaucoup de monde vont donc perdre leur pass à la date du 15 février.