« Nous sommes encore à plus de 31.000 patients hospitalisés covid », a-t-il tenu à rappeler. « Oui, ça baisse, mais ça reste très haut » Gabriel Attal a-t-il conclu sous-entendant que la fin des mesures ne serait, pour l’heure, pas anticipée alors que de plus en plus de pays y mettent fin.

CREDIT : Capture BFM TV

A l’issue du conseil des Ministres qui s’est tenu ce mercredi 15 février 2022, Gabriel Attal, porte parole du gouvernement a confirmé que le calendrier de la levée des restrictions est maintenu.

Grace à la vaccination, au pass vaccinal et aux mesures prises au bon moment nous faisons reculer l’épidémie, nous pouvons avancer comme prévu sur la levée des dernières restrictions ».

Dès demain, jeudi 16 février, les discothèques pourront rouvrir et « il n’y aura plus aucune consigne ou restrictions de consommation dans les bars, les restaurants, les transports ou dans les cinémas » a précise de Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a indiqué ce mardi que la fin du pass vaccinal était bien conditionnée à la situation à l’hôpital.

« Nous assouplirons ces ultimes mesures dès lors que la situation à l’hôpital se sera suffisamment détendue » a expliqué ce mardi Gabriel Attal au sujet de la fin du pass vaccinal, envisagée fin mars-début avril, et du port du masque en intérieur.

On dénombre encore 31 000 personnes hospitalisées avec Covid et 3300 patients en réanimation.

Même si « une éclaircie semble se dessiner » à l’hôpital, « la pression demeure forte ». Et la baisse des hospitalisations « doit encore se confirmer. La situation est encore loin d’être revenue à la normale« .