Le pass vaccinal devrait entrer en vigueur lundi 24 janvier 2022, en remplacement du pass sanitaire dans certains lieux et sous réserve d’une validation du Conseil constitutionnel ce vendredi 21 janvier.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

La priorité du gouvernement n’est plus de baisser le nombre de cas, mais bien de faire baisser la pression sur les hôpitaux. Le pass vaccinal est donc bien la dernière mesure à date du gouvernement pour tenter de freiner la propagation du Covid-19 en France.

Qui sera est concerné ?

Pour obtenir un pass vaccinal lundi, il faudra justifier d’un schéma vaccinal complet ou avoir contracté le Covid-19 moins de six mois auparavant et être en possession d’un certificat de rétablissement.

Ce nouveau pass concernera uniquement les personnes âgées de 16 ans et plus. Les tests négatifs, antigéniques ou PCR ne seront plus acceptés pour accéder aux lieux où le pass vaccinal est en vigueur.

Une seule exception à la règle

Les personne s’engagant dans la démarche de vaccination avant le 15 février auront la possibilité d’obtenir un pass vaccinal sans avoir un schéma complet dans la mesure où, ils garantissent qu’ils recevront bien leur nouvelle dose dans le mois.

Ces derniers devront tout de même présenter un test négatif de moins de 24 heures en complément pour que leur pass vaccinal soit valide.

Entrée en vigueur du pass vaccinal mais où ca ?

Le pass vaccinal, qui a pour but d’inciter les Français récalcitrants à la vaccination, sera appliqué dans plusieurs lieux où le pass sanitaire l’était déjà.

Les activités de loisirs sont prioritairement concernées. Le pass sera exigé dans les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacles, les salles de sport, les piscines… Les lieux de restaurations (restaurants, bars, cafés…) sont aussi concernés par l’obligation.

Les foires et salons professionnels, ainsi que les centres commerciaux sur décision préfectorale sont contraints à demander le sésame à l’entrée.

Il en est de même pour les transports en commun interrégionaux (avion, bus et train). Vous ne pourrez plus utiliser ces moyens de transports si vous n’êtes pas vacciné.

Tous les salariés amenés à travailler dans ces lieux seront dans l’obligation de présenter un pass vaccinal valide. Les meetings politiques pourront aussi être ciblés par cette mesure, si les organisateurs le décident ainsi.