• fautquonenparle

17 mai : journée mondiale de l’hypertension artérielle

Le but de la Journée mondiale de l’hypertension artérielle est de communiquer au public l’importance de cette maladie et la gravité. L'occasion, aujourd'hui, d'informer sur sa prévention, sa détection et son traitement.


Longtemps silencieuse, l’hypertension artérielle peut entraîner des complications très graves : infarctus, attaques cérébrales…Il y a hypertension artérielle lorsque la force du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est trop élevée endommageant par la suite des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins. En France, un adulte sur trois souffre d’une pression artérielle trop élevée, et la moitié d'entre eux l’ignorent. Ce lundi, le professeur Jean-Jacques Mourad, chef du service de médecine interne du groupe hospitalier Saint-Joseph à Paris, rappelle l’importance de se faire dépister, notamment après 40 ans.


Le dépistage de l'hypertension n'est pas à mettre de côté en cette période de crise sanitaire. En effet, les hypertendus sont plus vulnérables face au Covid-19. Ils sont d’ailleurs prioritaires pour la vaccination.

Aujourd’hui, la mesure de la tension artérielle est possible en dehors du seul cabinet médical grâce à des appareils d’auto-mesure.

Actuellement, 4 millions de ces dispositifs sont utilisés en France : 25 % des hypertendus traités possède un appareil à domicile ; 18 % l’utilisent régulièrement (au moins une fois par mois) et 10 % seulement ont acheté cet appareil sur les conseils de leur médecin.




Les 5 signes pour reconnaitre de l'hypertension sont des maux de tête accompagnés de fatigue. L’HTA entraine des troubles de la vue accompagné de l’apparition d’un voile, de taches, points, ou filaments noirs dans le champ de vision et donner l'impression de voir des «mouches volantes». Le fait de suer sans raison apparente peut constituer un signe d'une hypertension artérielle. une petite hémorragie nasale suite à la rupture des vaisseaux sanguins peut être aussi un signe. L’hypertension artérielle est susceptible d’altérer la microcirculation au niveau de l'oreille interne, ce qui peut causer des bourdonnements, des sifflements, ou encore une baisse d’audition.



#hypertension #journeemondiale #santé #france #actualité #debat #fqep