• fautquonenparle

Adolescente morte dans la Seine : une rivalité amoureuse au cœur de l'enquête


Battue et jetée dans la Seine, Alisha elle a été retrouvée morte. Une adolescente de 14 ans a été tuée lundi soir vers 20h45 lors d'un différend avec deux autres élèves d'un lycée de la ville du Val-d'Oise où, selon plusieurs sources, elle était victime de harcèlement. Une rivalité amoureuse qui s'est transformée en harcèlement ?


Deux mineurs, un garçon et sa petite amie, tous deux âgés de 15 ans, ont été interpellés mardi matin vers 2h et placés en garde à vue. La victime aurait reçu de violents coups avant d’être poussée dans le fleuve. Elle subissait du harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines.


En début de soirée, la mère du garçon s'était rendue au commissariat d'Argenteuil pour livrer le récit glaçant des faits présumés. Entre 16h et 17h, son fils "lui a annoncé qu'ils venaient de frapper une jeune fille et que celle-ci était tombée dans la Seine", a retracé le parquet de Pontoise.


Au lycée Cognac-Jay, à Argenteuil dans le Val-d’Oise, les élèves sont totalement sous le choc de l’annonce du décès d’Alisha, élève de 3e retrouvée morte noyée dans la Seine près du pont de Gennevilliers, lundi soir. « C’était ma copine, c’est dur d’entendre qu’elle est décédée », explique les larmes aux yeux une de ses amies. Les deux lycéens soupçonnés d’avoir causé la mort de la jeune fille ont été arrêtés alors qu’ils se seraient réfugiés chez un proche. Ils ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Cergy, saisie par le procureur pour « des faits d’assassinat ». Selon certains élèves, le drame aurait commencé lorsque des images intimes de la victime sont diffusées sans son consentement. Puis des insultes et une bagarre entre Alisha et une autre jeune fille. « Elle se sentait harcelée, elle avait peur », assure une de ses amies. Les deux suspects et la victime n’avaient pas d’antécédents pénaux connus. Selon nos informations, l’adolescente incriminée avait piraté le compte Snapchat privé de la victime. Le couple avait ensuite divulgué ses photos dans le groupe de la classe.


Un contexte tendu qui durait depuis plusieurs semaines, au point que les responsables du lycée professionnel Cognacq-Jay étaient au courant de la situation. Un conseil de discipline devait justement se tenir mardi, concernant le comportement de Théo. C'est lui qui est soupçonné d'avoir harcelé la victime en diffusant des photos d'elle en petite tenue sur les réseaux sociaux.


Cet adolescent aurait fréquenté Alisha il y a quelques mois, avant de sortir avec une autre jeune fille, Juni. Et c'est justement entre ces dernières que la tension est montée ces dernières semaines, allant jusqu'à se battre la semaine dernière devant le lycée.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle/

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr/

#Argenteuil#Alisha #seine #police #deces #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo DR


  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube

©2021 Association Sunmedias Productions