• fautquonenparle

Affaire de sorcellerie chez « Les Marseillais »,Carla Moreau donne sa vérité elle évoque un chantage


Alors que chacun donnait sa version sur ce scandale de sorcellerie, la principale intéressée restait muette. Lundi 8 mars 2021, Carla Moreau s'est enfin exprimée sur l'affaire dans "Touche pas à mon poste". Et ses explications ne sont pas au goût de tous visiblement... En effet, certains camarades des "Marseillais" seraient "pas contents" !


Silence radio du côté des Marseillais depuis les explications de la jeune blonde. Mais, très peu de temps après la prise de parole tant attendue de Carla Moreau, Marc Blata s'est saisi de son compte Snapchat. L'ancien candidat de télé-réalité vu dans La Belle et ses princes (2012) puis Les Anges (2013) par qui le scandale de sorcellerie a éclaté vise certains candidats. "Je sens qu'il y en a qui ne sont pas contents. Il y a des Marseillais qui ne sont pas contents. Je le sens d'ici, je ne sais pas pourquoi je sens que c'est proche, lance Marc Blata, installé à Dubaï comme bon nombre de têtes d'affiche du programme de W9. Ça sent comme une odeur de seum, ça sent un seum de fou !"


Face à Cyril Hanouna, la maman de Ruby (1 an) a assuré n'avoir "jamais souhaité de mal" à sa meilleure amie Maeva Ghennam. "J'ai été contrainte de dire des choses sur elle et les autres", a-t-elle également déclaré. Aussi, Carla Moreau, accusée d'avoir visé les enfants des Marseillais, a présenté ses excuses : "J'ai envie de m'excuser auprès des Marseillais qui n'ont rien demandé. Quand ils ont découvert tout ça, ils n'ont pas eu ma version des faits. C'est ma famille et je comprends qu'ils ont pu être énervés. Je veux qu'ils comprennent que je ne leur souhaitait pas du mal et que cette femme ne pouvait pas vraiment leur jeter un sort." Pour l'heure, aucun camarade du programme n'a publiquement réagi.


La jeune femme de 24 ans a porté plainte contre Danaé Roux Custode, à qui elle a versé plus d'1,2 million d'euros en quatre ans de racket, pour abus de confiance et de faiblesse.


Une somme astronomique qu’elle explique en partie par la pression psychologique qui se serait accentuée au moment où les menaces se seraient tournées vers sa famille. « Ils sont allés chez ma mère, pendant que j’étais en tournage ». Sa maman aurait alors versé de l’argent avant de mettre Carla face à la réalité de la situation. « Une fois que je suis rentrée de tournage, elle m’a dit “maintenant, il va falloir que ça s’arrête et prévenir la police”, il y a deux ans de ça ».


« J’ai été victime de racket » dit elle.

À propos des vidéos circulant sur la toile, où l’on entend une femme dicter des incantations avec une poupée vaudoue pour souhaiter le malheur de ses camarades, Carla Moreau affirme qu’elle n’a jamais enregistré ce type de contenu. En revanche, elle explique avoir réalisé des notes vocales, sous l’emprise de cette sorcière, pour voir ses prétendus rêves exaucés. « J’ai été victime de racket », affirme-t-elle, évoquant « un chantage constant ».


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle/

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr/

#carlamoreau #lesmarseillais #telerealite #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Agency


  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube

©2021 Association Sunmedias Productions