• fautquonenparle

Birmanie : nouvelle journée de manifestations contre le coup d’Etat

Des rassemblements sont en cours à Rangoun et dans de nombreuses autres villes pour le troisième jour de suite. Les forces de l’ordre ont fait usage pour la première fois de canons à eau dans la capitale.


Moins d’une semaine après le putsch, des dizaines de milliers de personnes ont marché dans plusieurs grandes villes, exigeant le retour à la démocratie et la libération de la dirigeante Aung San Suu Kyi.


Dans les grandes villes du pays, malgré la crainte des répressions, la contestation n’a cessé de grossir et de s’organiser. Les manifestants réclament la libération de « Mother Suu », Aung San Suu Kyi, et des autres responsables au secret depuis lundi dernier.


Ce vent de fronde est inédit en Birmanie depuis le soulèvement populaire d'août 2007, violemment réprimé par l'armée. Malgré la montée en puissance de l'opposition à leur coup d'Etat, et alors que l'état d'urgence a été décrété pour un an, les généraux n'ont fait aucun commentaire et les médias d'Etat n'ont mentionné aucune manifestation du week-end.


Des foules massives manifestaient donc ce lundi 8 février pour la troisième journée de suite en Birmanie pour protester contre le coup d’Etat qui a renversé Aung San Suu Kyi. Plusieurs centaines de milliers de personnes, d’après diverses estimations, étaient rassemblées à Rangoun, la capitale économique. « Nous n’allons pas travailler même si notre salaire va baisser, a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Hnin Thazin, salariée dans une usine de confection, répondant à l’appel à la grève générale lancé par les contestataires. Je ne veux pas de la dictature. »


#fqep - www.fautquonenparle.fr

#birmanie #rebelion #fronde #actualites #actus #infos #news #debat #radio

Photo Twitter SuHunn