• fautquonenparle

Cévennes : Valentin Marcone en garde à vue pour assassinats après s’être rendu aux gendarmes

Mis à jour : mai 15


Mardi matin, l’homme a tué par balle son patron et un collègue de la scierie dans laquelle il travaillait, située sur la commune des Plantiers, près d’Alès. Il avait ensuite pris la fuite dans la forêt où les gendarmes l’ont traqué.

CREDIT : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Les forces de l'ordre le recherchaient depuis quatre jours. Valentin Marcone, soupçonné d'avoir tué son patron et un de ses collègues, dans la scierie où il était employé dans le village des Plantiers (Gard), s'est rendu vendredi 15 mai. C’est le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin qui l’a annoncé sur son compte Twitter. Selon des sources proches de l’enquête, il a été interpellé à 19h15 à proximité de l’église de Saint-Marcel de Fontfouillouse, dans la zone de recherche. Il s’est rendu aux gendarmes sans opposer de résistance.



« Il était en tenue complète de camouflage. Il était terré. On venait de trouver sa cache quelques instants avant qu’il ne se rende », indique une autre source proche de l’enquête. « Il a sans doute senti que tout se resserrait contre lui, qu’il n’avait pas de possibilité de fuite. » Face à « une pression exercée par les gendarmes », Valentin Marcone « a quitté sa cache pour redescendre vers son domicile, a expliqué lors d’une conférence de presse Arnaud Browaëys, le commandant des opérations de gendarmerie. Sur le chemin, il s’est rendu vers la première patrouille et a dit : Excusez-moi, je me rends. » Il était alors sans armes.


#cevennes #police #meurtre #justice #arrestation #valentinmarcone #actualités #debat #fqep