• fautquonenparle

Campagne présidentielle: Macron est en pèlerinage laïc en France pour prendre la température

Il débute, mercredi 2 et jeudi 3 juin, son tour de France par la visite des villages du Lot de Saint-Cirq-Lapopie et Martel afin, selon ses mots, de « prendre le pouls » d’une France inquiète et abîmée par quinze mois de pandémie, le président signe le démarrage officieux d’une campagne aspirant à un deuxième mandat.

AFP

C’est le premier déplacement d’une série de dix, échelonnés dans tout le pays jusqu’à la mi-juillet, à raison d’environ deux par semaine. « Je veux reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires pour prendre le pouls du pays, aller au contact », avait-il prévenu fin avril dans la presse régionale. A moins d’un an de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat, lancé dans un tour de France effréné, est-il entré en campagne ?


« Il a envie de retourner au contact pour relancer le pays, c’est dans son caractère »


En choisissant de se rendre dans ces deux villages médiévaux, le président souhaite mettre l’accent sur la « ruralité heureuse », mélange de reconquête industrielle, de tourisme et de racines historiques, explique l’Elysée. C’est aussi l’occasion pour lui d’ « accompagner la réouverture progressive du pays et la relance » , ajoute-t-on, en défendant le plan de 100 milliards d’euros, dont 64 milliards restent à décaisser. Mais l’essentiel de ce déplacement sera les échanges avec les habitants. « Il souhaite connaître les attentes des Français, savoir comment ils ont traversé la crise sanitaire et comment ils se projettent dans l’avenir » , poursuit-on à la présidence.

Cette tournée s'inscrit donc dans la lignée de la "Grande Marche" de son mouvement en 2017, de son "itinérance" dans l'Est et le Nord en 2018 et du Grand débat qui avait suivi l'épisode des "gilets jaunes" en 2019.


A l'issue de l'exercice, dans la première quinzaine de juillet, le chef de l'Etat pourrait s'exprimer sur le cap qu'il compte fixer aux dix derniers mois de son quinquennat, selon ses proches.


Parmi les sujets qui restent à trancher figurent notamment le lancement de réformes à long terme, comme celle des retraites et de la dépendance, ainsi que la création d'une garantie jeune universelle pour aider les 18-25 ans.

#macron #pelerinage #campagne #presidentielle #cahors #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep