• fautquonenparle

Coronavirus : L’Assemblée nationale vote contre le pass sanitaire

Les députés MoDem ont mis à exécution leur menace de voter contre l’article premier, qui a été rejeté de peu (103 voix pour et 108 contre). De ce fait, une « nouvelle délibération » doit avoir lieu dans la soirée.


© JULIEN MUGUET POUR LE MONDE

L’Assemblée nationale a rejeté, mardi 11 mai, à la surprise générale, le premier article du projet de loi « gestion de sortie de crise sanitaire » encadrant la sortie de l’état d’urgence sanitaire et prévoyant notamment la mise en place d’un « pass sanitaire ». Le groupe MoDem, allié de la majorité, ayant voté à l’unanimité contre cet article : « Il n’y a pas eu de dialogue et d’écoute » a expliqué Philippe Latombe (MoDem).


« Le passe sanitaire doit nous permettre de rouvrir des établissements recevant du public, des festivals, des lieux de rassemblement. Si nous n’avions pas le passe sanitaire, nous devrions attendre beaucoup plus longtemps », avait prévenu le secrétaire d’Etat chargé du numérique Cédric O. « C’est la condition de la liberté », avait vanté le député Roland Lescure (LRM).




"On va trouver un accord avec la majorité, c’est normal qu’elle débatte", a affirmé Jean Castex, "Ce problème, nous allons le régler (…), il y aura un pass sanitaire".


La question des boites de nuit s'est également posée. Les partisans de la réouverture des discothèques de donner de la voix. Christophe Blanchet (MoDem) a demandé que le dispositif entraine la réouverture des boites de nuit fermées depuis maintenant 14 mois. Là aussi sans succès en raison du risque de contamination, jugé trop « important ».

Jean Castex a précisé "Le pass on le réserve sur des événements accueillant beaucoup de public, 1.000 personnes, et où on peut réserver à l'avance" a-t-il indiqué.





#coronavirus #assemblee #modem #passsanitaire #castex #infos #fqep #radio #debat