• fautquonenparle

Covid-19: face à la progression fulgurante du variant Delta, la vaccination repart à la hausse

C’est un début, un simple “frémissement”, indique le ministère de la Santé. Mais c’est une bonne nouvelle: Sur Doctolib, les prises de rendez-vous pour une injection de première dose de vaccin contre le Covid-19 ont augmenté de 10% la semaine dernière, après plusieurs semaines de décrochage.

© Serge Haouzi / Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

Ce n'est qu'une question de temps : la mutation L452R, "portée notamment par le variant Delta", va devenir majoritaire en France, comme elle l'est devenue au Royaume-Uni ou dans d'autre pays européens.


Dans les hôpitaux, le nombre de patients atteints du Covid-19 en soins critiques continue de diminuer, mais les contaminations grimpent de nouveau, selon les chiffres de Santé publique France publiés lundi. Le variant Delta est désormais majoritaire dans environ un tiers des départements métropolitains.


Alors qu’il représentait moins de 5 % des cas début juin, le variant Delta du coronavirus est désormais détecté dans 39,7 % des tests positifs criblés, selon les données publiées par Santé publique France.


Depuis mi-juin, l’offre de vaccins dépasse la demande. Autrement dit, nous ne vaccinons plus à plein régime, alors que l’épidémie regagne du terrain à la faveur du variant Delta. Conséquence: le nombre de contaminations au Covid-19 remonte depuis six jours, sous l’effet d’un variant plus transmissible que le variant britannique, encore majoritaire. “Les mesures et la vaccination ne suffisent pas à endiguer l’épidémie”, dit Jean-Stéphane Dhersin, modélisateur de l’épidémie de Covid-19 pour le CNRS.


Le variant Delta, 60% plus contagieux que le variant Alpha, fait craindre une quatrième vague en France, peut-être dès la fin juillet, a mis en garde Olivier Véran dimanche.

#delta #variant #vaccination #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep