• fautquonenparle

Covid-19 : le "syndrome du vacciné" inquiète les médecins


© Shutterstock

Euphoriques, de nombreux néo-vaccinés abandonnent les gestes barrières. Une erreur selon les médecins qui rappellent que le vaccin n’agit pas tout de suite. Pour être pleinement vacciné, il faut attendre au moins quinze jours après la seconde dose.


Le « syndrome du vacciné », qui provoque l’inquiétude des médecins, désigne ceux qui négligent, voir abandonnent les gestes barrières, une fois la première ou les deux doses reçues. « Les gens ont bien intégré les gestes barrières mais certain pensent qu’une fois vacciné, on peut tout oublier », alerte l’infirmier Hubert Fleury.


« Ils voient leur première dose comme un totem, alors que les tout premiers anticorps n’apparaissent qu’au bout de quinze jours, puis grimpent peu à peu », confirme l’infectiologue Benjamin Davido, de l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) dans le journal de nos confrères du Parisien.

« On reste vulnérable pendant les quatorze jours qui suivent la première injection du vaccin puisque les défenses immunitaires n’ont pas encore eu le temps de faire leur travail, confirme le docteur Vincent Humbert, directeur du centre de vaccination caennais. Comme si nous n’étions pas encore vaccinés finalement. »


Depuis quelques semaines, de plus en plus de patients arrivent aux urgences en étant positifs au Covid-19 alors qu’ils ont reçu peu de temps avant leur première injection de vaccin.

Ce syndrome du vacciné contamine aujourd’hui le plus grand nombre.


En outre, si, selon les premières études, une personne entièrement vaccinée semble être moins contagieuse, elle peut quand même transmettre le virus à d'autres personnes, éventuellement non vaccinées. Même lorsque l'on est vacciné, il est donc nécessaire de continuer à respecter les gestes barrières pour protéger les autres, soulignent les médecins.

#vaccin #vaccination #sante #medecin #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep