• fautquonenparle

Covid-19 : trois cas de variant indien détectés dans le Lot-et-Garonne et les Bouches-du- Rhône


Le variant indien du Covid-19 n'avait pas encore été repéré en France, c'est désormais le cas. L'agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine a annoncé, ce jeudi 29 avril, qu'un cas de variant indien avait été détecté dans le Lot-et-Garonne. « On a identifié que c'était le variant indien » à propos d'un cas dans le Lot-et-Garonne « d'un patient revenu d'Inde », a ainsi indiqué Benoît Elleboode, directeur régional de l'ARS.


Le ministère de la Santé a fait savoir dans la soirée que deux autres cas avaient officiellement été recensés dans les Bouches-du-Rhône. Ce variant B.1.617, détecté pour la première fois en Inde, soupçonné d'être plus contagieux que les souches précédentes du coronavirus, est jugé en partie responsable d'une deuxième vague épidémique dévastatrice en Inde.


La patiente symptomatique a été testée positive le 9 avril, et s’est isolée avec sa famille à son domicile. Par la suite, le résultat du criblage effectué sur le prélèvement positif a rendu nécessaire la réalisation complémentaire d’un séquençage. Le résultat du séquençage réalisé par le CHU de Toulouse a identifié le variant B.1.617 dit variant 'indien


Les mesures d’identification et d’isolement des personnes contacts à risque ont été mises en œuvre et que seul l’un des contacts à risque identifié est devenu positif pendant son isolement.


Pour information, en France, la souche responsable de l'écrasante majorité des contaminations est le variant d'origine britannique (82,7%), tandis que les variants dits sud-africain et brésilien représentent 5% des cas, selon les derniers résultats de criblage publiés jeudi par Santé publique France dans son point épidémiologique hebdomadaire.

#covid19 #variant #inde #vaccin #france #sante #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo MAXAPP