• fautquonenparle

Covid19 : un belge de 90 ans contaminé par le variant Alpha et Béta en même temps

La patiente de 90 ans, sans antécédents particuliers, est décédée en mars dernier après avoir été contaminée au Covid-19 par deux variants différents : l’Alpha et le Beta.


CREDIT : JOHN THYS / AFP

Des chercheurs belges ont fait état dimanche du cas inédit d'une nonagénaire décédée en mars du Covid-19, après avoir été infectée simultanément par deux variants différents, l'Alpha (britannique) et le Beta (sud-africain), un phénomène sans doute "sous-estimé".

"C'est l'un des premiers cas documentés de co-infection avec deux variants préoccupants du SARS-CoV-2", a indiqué la biologiste moléculaire Anne Vankeerberghen.


Sans antécédents médicaux particuliers mais non vaccinée, elle avait été hospitalisée le 3 mars dernier après une série de chutes.Testée positive à la Covid-19 à son arrivée, la patiente présentait initialement "un bon niveau de saturation en oxygène et pas de signaux de détresse respiratoire", selon l'ECCMID. Cependant, elle a "rapidement développé des symptômes respiratoires aggravés et est décédée cinq jours plus tard", relate le communiqué.


Yves Van Laethem, épidémiologiste a expliqué ce cas au micro de RTL Belgique. Selon lui, cette Belge n’est pas la seule à avoir été dans ce cas. « Ce n’est pas le seul cas. À ma connaissance, des premiers cas ont été détectés au Brésil en février de cette année. Mais ici, c’est un peu curieux. Il y avait le variant Alpha, logique il était dominant, mais aussi un variant très peu présent, le variant sud-africain. C’est vraiment lié au fait que la personne a par malchance rencontré deux contaminateurs différents. Tous les deux ont été capables de transmettre le virus », explique-t-il.