• fautquonenparle

Dans quelques jours Thomas PESQUET repart dans l'espace et rêve de partir sur la lune


L'astronaute français va décoller de nouveau le 22 avril prochain pour la station spatiale internationale à bord de la navette Crew Dragon pour une mission de six mois.


Soixante ans après l'envoi de l'astronaute russe Youri Gagarine dans l'espace, le Français Thomas Pesquet s'apprête à repartir pour la deuxième fois pour la station spatiale internationale (ISS). Interrogé par nos confrères d'RTL 10 jours avant son départ, l'ancien Rouennais est ravi de retrouver les sensations «d'impesanteur, de légèreté», «de se libérer des contraintes de son corps» mais aussi la cohésion d'équipe, «cette sensation de mission, où tout le monde a le même but».


Après un voyage de 24 heures, à bord de la navette Crew Dragon de Space X, le Français va retrouver au sein de l'ISS quatre autres chercheurs, dont deux Russes, pour «une mission de longue durée» et assurer en partie le commandement de la station internationale. «Un honneur» pour le Français qui «rêve d'aller sur la Lune» avant de rejoindre Mars. «On a encore pas mal de recherches à faire sur la Lune, il y a plein de choses à apprendre, mais on sait surtout que c'est une répétition obligatoire, se résout le spationaute.

Si on ne sait pas faire la station spatiale, on ne saura jamais aller sur la Lune. Et si on ne sait pas aller sur la Lune, on ne saura jamais aller sur Mars. C'est 1000 fois plus difficile, c'est 1000 fois plus loin».


Pour lui, il ne sera pas possible d'aller sur la planète Mars en 2024. En revanche, aller sur la Lune "ce serait l'étape suivante, logique","Si on est sur la Lune en 2024, ce sera déjà superbe !".


"Il faut y retourner (sur la Lune), c'est certain, mais de manière plus durable, vraiment pas juste pour planter un drapeau et dire 'ça y est, on l'a fait, bravo' : pour y rester, pour faire une base en coopération internationale, pour faire de la recherche scientifique. Une fois que l'on saura faire ça, on regardera la suite".


Par ailleurs, Thomas Pesquet a été désigné ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. Son rôle sera de "sensibiliser le public à l'impact du changement climatique, à la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition".

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#pesquet #iss #espace #space #thomaspesquet #crewdragon #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Thomas Pesquet Twitter