• fautquonenparle

Elections régionales et départementales : les bureaux de vote ont ouvert

Ce double scrutin devait initialement se tenir en mars avant d'être reporté en raison de la crise du Covid-19. Les sondages prévoient une forte abstention.

CREDIT : BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE POUR « LE MONDE »

Dimanche, on vote. Et plutôt deux fois qu’une. Dimanche 20 juin, quelque 47,7 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales sont appelés à voter au premier tour des élections régionales ou territoriales et des élections départementales. Combien répondront à l’appel ? La crainte est forte d’une abstention massive qui dépasse les records de 2010 au premier tour des élections régionales (53,67 %), et de 2011 à ce qui s’appelait alors les élections cantonales (55,68 %).


Cette désertion des électeurs est bien le signe d’une démocratie malade, d’une désillusion politique où s’installe durablement le sentiment que « le vote ne sert à rien ». Et elle n’épargne personne. Les effets de la crise sanitaire ou la proximité des vacances ne sauraient servir d’explications à la crise démocratique, confirmée au fil des scrutins malgré d’épisodiques sursauts.


Pour contenir tout risque de contamination, un protocole strict a été annoncé par le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié mardi, et dont les recommandations s'appuient sur celles délivrées par le Conseil scientifique en mars. Ainsi, les gestes barrières, tels que le port du masque et le lavage de mains, devront être respectés dans les bureaux de vote.