• fautquonenparle

Euro : l'Italie sacrée !

Dominants depuis le début du tournoi, les Italiens ont dominé en finale (1-1, 3-2 aux t.a.b.), dimanche soir, une Angleterre maudite aux tirs au but.

CREDIT : MICHAEL REGAN / AP

L’Italie a mis fin à sa propre malédiction en même temps qu’elle a prolongé celle de l’Angleterre, éternel loser du football de sélection. La Squadra Azzurra s’offre le paradis, avec un deuxième Championnat d’Europe après celui décroché en 1968 mais surtout deux finales perdues en 2000 et en 2012.


Cette finale a commencé par un coup de théâtre, un record même avec le but le plus précoce dans une finale de Championnat d’Europe, 117 secondes pour entamer les espoirs de l’Italie.


Menés au score par un but précoce de Luke Shaw (2e), les hommes de Roberto Mancini sont revenus dans le match après une réalisation de Leonardo Bonucci (67e), avant de renverser les Three Lions aux tirs au but (1-1, 3-2 tab). Devant son public de Wembley, la désillusion est terrible pour l’Angleterre, dont le seul titre majeur remonte à 1966.


Auteur de deux arrêts lors de la séance de tirs au but contre l'Angleterre (1-1, 3 t. a. b. à 2), Gianluigi Donnarumma (22 ans) a été l'un des grands artisans de la victoire de la Squadra Azzurra lors de cet Euro 2020. Il a été élu meilleur joueur de l'Euro. Impérial contre la Belgique, décisif en demi-finale, le futur portier du PSG a stoppé deux des tentatives anglaises lors de la séance de tirs au but. Il est incontestablement le héros de la Nazionale. "C'est le meilleur gardien du monde", s'est enflammé Roberto Mancini.