• fautquonenparle

Guerre d'Algérie - Macron facilite l'accès aux archives classées depuis 50 ans


Dans le cadre du travail de mémoire sur la guerre d’Algérie, le chef de l’Etat a décidé de faciliter pour les chercheurs la déclassification de documents secrets.


La déclassification des archives était l'une des préconisations du rapport de l'historien Benjamin Stora sur "les mémoires de la colonisation et de la guerre d'Algérie" afin de "réconcilier les mémoires".


Après avoir reconnu la semaine dernière, "au nom de la France", que l'avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel avait été "torturé et assassiné" par l'armée française pendant la guerre d'Algérie en 1957, Emmanuel Macron fait un nouveau pas pour la mémoire en acceptant de faciliter l'accès aux archives classifiées de plus de 50 ans.


out en saluant les récentes décisions prises par le président français, les autorités algériennes réclament depuis des années l'ouverture des archives coloniales ainsi que le règlement de la question des "disparus" de la guerre d'indépendance, plus de 2.200 personnes selon Alger, et celle des essais nucléaires français dans le Sahara algérien.


"Les gestes symboliques ne peuvent avoir de portée que s'ils sont appuyés de mobilisations citoyennes sur chacune des questions : les archives, les essais nucléaires, les disparus", avait souligné début mars Benjamin Stora dans un entretien accordé au quotidien francophone El Watan.


Concrètement, aujourd'hui, pour travailler sur des documents « secrets » du ministère des Affaires étrangères, des Archives nationales ou du service historique du ministère des Armées, les universitaires doivent obtenir un tampon de déclassification. Tampon qui doit être apposé, feuille par feuille, par les archivistes chargés d'estimer si ces informations peuvent être rendues publiques. Procédure non seulement très longue, mais aussi arbitraire. Désormais, indique l'Elysée, cette déclassification se fera par cartons, sera donc plus rapide, et couvrira toute la période de la guerre d'Algérie : de 1954 à 1970, date du départ du dernier soldat français en Algérie après l'indépendance.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle/

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr/

#Algerie#guerre #secretdefense #macron #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Benoî

t Tessier / AFP