• fautquonenparle

IKEA le procès: l'ex-directeur de la sécurité reconnaît des contrôles de masse des salariés


L'ex directeur a fait un mea-culta sur les contrôles de masse.


Reconnaissant avoir participé à des recherches d'antécédents de salariés ou candidats, Jean-François P. met en cause sa direction, qui nie farouchement.


Antécédents judiciaires, patrimoine, train de vie, situations familiales jusqu'aux prénoms des enfants: la présidente a circonscrit jeudi le périmètre de ces "vérifications" qui visaient des employés mais aussi des clients avec lesquels Ikea France était en litige.


Selon l'accusation, la vie de plusieurs centaines de personnes, dont des syndicalistes, a ainsi été scrutée, à travers toute la France.


Si pour des questions de prescription les prévenus comparaissent pour des faits couvrant la période 2009-2012, ces pratiques remontaient au début des années 2000 selon l'enquête.


Dans cette affaire dite d'espionnage dont le procès a débuté lundi, la filiale du géant de l'ameublement suédois, poursuivie comme personne morale, encourt jusqu'à 3,75 millions euros d'amende.


Quinze personnes physiques sont également jugées, dont des directeurs de magasins, des fonctionnaires de police mais aussi d'anciens dirigeants, tels que l'ancien PDG Stefan Vanoverbeke (2010-2015) et son prédécesseur Jean-Louis Baillot.


Au cœur de ce "système", Jean-François Paris, directeur de la gestion des risques d'Ikea France de 2002 à 2012, aujourd'hui âgé de 56 ans.


Neuf ans plus tard, la «colère» de Jean-François P. envers la direction d'Ikea est toujours vive, et perceptible malgré sa maîtrise de lui-même. «Très rapidement, l'entreprise s'est détachée de ses responsabilités et s'est facilité la vie en me laissant seul sur le banc des accusés», souligne l'ancien directeur du département de la gestion du risque, licencié assez rapidement après les révélations. «C'est assez lâche de la part d'Ikea, qui a mis en place ce système validé par la direction générale, et qui vous laisse comme une merde après.»


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#ikea #controle #cnil #vieprivee #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo IKEA