• fautquonenparle

Impôts : 1/3 des communes envisagent d'augmenter la taxe foncière


Selon une étude de l'Association des maires de France et de la Banque des Territoires, 36 % des communes interrogées envisagent une hausse de la fiscalité en 2021. Dans leur très grande majorité, elles prévoient de maintenir leurs projets d'investissement.


Un certain nombre de contribuables doivent donc se préparer à une hausse de leurs impôts locaux .

Dans une enquête réalisée par l'Association des maires de France (AMF) et la Banque des Territoires auprès de 1.869 communes et intercommunalités et publiée ce lundi, 36 % des communes répondent avoir décidé ou avoir l'intention d'augmenter leurs taux de fiscalité en 2021. Elles étaient seulement 7 % à l'avoir fait en 2020, qui était une année d'élections municipales.


Comme le souligne l'étude, la hausse envisagée porte essentiellement sur le foncier bâti, une des dernières ressources fiscales d'importance sur laquelle les collectivités gardent une marge de manœuvre. « Nous estimons que l'augmentation du taux de la taxe foncière sera en moyenne sur l'ensemble des communes de 2 à 3 % »


Philippe Laurent, maire (UDI) de Sceaux (Hauts-de-Seine), a estimé que cette hausse de la fiscalité était la conséquence des pertes de recettes subies par les communes lors du premier confinement qui «n'ont pas été complètement compensées par l'Etat». Selon lui, la suppression progressive de la taxe d'habitation depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron «n'est pas non plus compensée entièrement».


Les relations entre les maires et l'Etat ont donné lieu à de nombreuses frictions depuis l'annonce de la suppression progressive de la taxe d'habitation et celle plus récente de la baisse des impôts de production qu'ils percevaient, malgré l'engagement de l'Etat à compenser les pertes de revenus.

#impots #fonciere #taxe #etat #bercy #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo HJBC