• fautquonenparle

Incendie OVH : 3,6 millions de sites Internet sont impactés du jamais vu !


Il n’y a pas que les disques durs qui peuvent lâcher. L’incendie d’un data center strasbourgeois d’OVHcloud, dans la nuit du 9 au 10 mars, est venu rappeler le danger des données stockées, même sur le cloud. Ces dernières heures, le site spécialiste Netcraft a rendu un aperçu du bilan actuel des dégâts. 3,6 millions de sites seraient indisponibles. Et de nombreux ont définitivement perdu leurs données.


Si OVH estimait le problème entre « 12 000 et 16 000 clients » affectés, il semblerait qu’environ « 3,6 millions de sites Web répartis sur 464 000 domaines distincts ont été mis hors ligne », rapporte Netcraft jeudi. Selon la rédaction, « plus de 18 % des adresses IP attribuées à OVH dans la dernière enquête sur les serveurs Web de Netcraft – qui a eu lieu il y a deux semaines – ne répondaient plus à 06h00-07h15 UTC ce matin ».


Nous savons que le data center strasbourgeois est composé de quatre parties : SBG1, SBG2, SBG3 et SBG4. OVH a confirmé que SBG2 a été détruit en intégralité, tandis que SBG1 n’a été détruit que partiellement. Les deux autres parties SBG3 et SBG4 n’ont pas du tout été touchées par l’incendie de jeudi matin. Cependant, elles ne sont évidemment plus alimentées en électricité.


On peut espérer un redémarrage de beaucoup de serveur dès le retour de l'électricité dans les bâtiments non détruits.


Dans une vidéo de 8 minutes sur son Twitter jeudi 11 mars vers 18h, le patron d'OVH Octave Klaba a annoncé plusieurs choses :


- L'incendie a pris dans le datacenter SBG2 qui a été entièrement détruit. Les alertes incendie ont bien fonctionnées. Mais le feu s'est répandu trop rapidement pour permettre aux agents sur site d'intervenir.

- Les infrastructures encore opérationnelles (une partie de SBG1, SBG3 et SBG4) et leurs services associés commenceront à être remis en service la semaine prochaine.

- OVH communiquera dans 48h la situation de chaque client en termes de backup, sachant que dans certains cas les sauvegardes peuvent être stockées sur un même datacenter.

- OVH met d'ores et déjà à disposition des clients impactés des ressources alternatives (serveurs dédiés, Public Cloud, Private Cloud) dans ses datacenters de Roubaix et de Gravelline. 2000 serveurs ont déjà été livrés dans ce cadre, 1000 de plus sont sur le point de l'être.

- Le rythme de fabrication dans l'usine d'OVHCloud à Croix va passer à 2500-3000 serveurs par jour pour répondre à la demande.

- Les caméras thermiques des pompiers arrivés sur place 15mn après la première alerte ont détecté deux onduleurs en feu au sein de SBG2, dont l'un avait fait l'objet d'interventions le jour même dans la matinée avant d'avoir été remis en service dans l'après-midi.

- SBG2 repose sur une technologie qui remonte à 2011. Il s'agit d'une tour autoventilée qui fonctionne par la différence de pression entre le haut et le bas de l'édifice. De génération 2016, SBG3 repose sur une technologie qui a évité son embrasement.

- OVH compte utiliser les vidéos des 300 caméras de surveillance de son site de Strasbourg pour retracer l'historique de l'incendie, comprendre précisément ce qui s'est passé en vue d'en tirer tous les enseignements.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle/

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr/

#ovh #ovhcloud #informatique #cloud #datacenter #covid #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo AFP