• fautquonenparle

JO Tokyo : des épreuves menacées à cause des ... huîtres

À Tokyo, le canal de la forêt de la mer qui doit accueillir les épreuves d'aviron et de kayak durant les Jeux olympiques est envahi par des huîtres qui s'agrègent et font couler des flotteurs censés absorber les vagues. En urgence, le comité d'organisation a entrepris de collecter les mollusques.


CREDIT : le point

En plus de l’épidémie de Covid-19, les organisateurs des JO de Tokyo ont aussi dû gérer un autre problème: la présence... d’huitres: 14 tonnes de mollusques ont dû être retirées du site des Jeux olympiques devant accueillir les épreuves de canoë et d’aviron dans la baie de la capitale du Japon, rapporte notamment la BBC.


Le coût de l’opération, pour enlever les mollusques de la voie navigable appelée “Canal de la Forêt de la Mer” s’élève à 1,28 million de dollars.


Depuis l’installation du site, les huîtres se sont massivement attachées aux flotteurs destinés à empêcher les vagues de rebondir sur l’eau et sur les athlètes. La présence de ces flotteurs dans les eaux très salées de la baie de Tokyo, qui regorgent de phytoplancton, constitue une véritable opportunité pour les petits mollusques. Des officiels ont fait cette découverte alors que les flotteurs étaient progressivement en train de couler.


La nouvelle n’a pas étonné certains Tokyoïtes. En effet, la zone autour de la voie navigable abritait de nombreuses fermes de nori, une algue marine, et était connue comme une zone de pêche fertile avant les Jeux olympiques de Tokyo en 1964. La capitale a même été la plus grande région de pêche aux huîtres du Japon.