• fautquonenparle

Joe Biden promet de retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan pour le 11 septembre


Le président des Etats-Unis doit confirmer ce mercredi l’annonce d’un départ des troupes américaines du pays, vingt ans après les attentats du 11-Septembre.


Le président américain, Joe Biden, avait déjà prévenu qu'il serait "difficile" de respecter la date-butoir du 1er mai prévue pour le retrait dans un accord conclu par son prédécesseur Donald Trump avec les insurgés. Sa décision de repousser de quatre mois le départ coïncide avec l'annonce de la tenue d'une conférence de paix "de haut niveau" sur l'Afghanistan co-organisée du 24 avril au 4 mai à Istanbul par la Turquie, le Qatar et l'ONU. "Tant que toutes les forces étrangères n'auront pas complété leur retrait de notre pays, nous ne participerons à aucune conférence censée prendre des décisions sur l'Afghanistan", a immédiatement réagi sur Twitter un porte-parole taliban au Qatar, Mohammad Naeem.


Malgré l'accord américano-taliban de 2020, la violence reste très élevée sur le terrain entre les insurgés et les forces afghanes. Dans une lettre au président afghan Ashraf Ghani, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a récemment prévenu qu'un retrait américain pourrait entraîner "des gains territoriaux rapides" de la part des talibans. Il ne reste plus que 2 500 soldats américains en Afghanistan, contre 100 000 au plus fort de leur présence, en 2010-2011.


Comme l’a martelé la Maison Blanche mardi pour justifier le départ sans conditions fixé au 11 septembre, « nous sommes en 2021, pas en 2001 ». « Nous devons continuer à travailler sans relâche pour empêcher l’Afghanistan de redevenir une base à partir de laquelle les terroristes peuvent attaquer les Etats-Unis, en coordination avec nos partenaires afghans et avec d’autres alliés », « en conservant des moyens importants dans la région pour contrer la réémergence potentielle de la menace terroriste » en Afghanistan, « et pour obliger les talibans à respecter leur engagement » de s’opposer à la reconstitution d’un sanctuaire terroriste dans ce pays, a-t-elle indiqué.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#afghanistan #usa #biden #whitehouse #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Olivier Douliery / AFP