• fautquonenparle

Joe Biden reconnaît le génocide arménien, une première pour l'amérique


Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a reconnu officiellement le génocide arménien. Dans une déclaration solennelle, le président démocrate a admis samedi 24 avril que les massacres et déportations commis à partir de 1915, pendant la première guerre mondiale, par les Ottomans contre les populations arméniennes relevaient du génocide. « Chaque année en ce jour, nous nous souvenons de la vie de tous ceux qui sont morts lors du génocide arménien de l’ère ottomane et nous nous engageons à nouveau à empêcher qu’une telle atrocité ne se reproduise », a déclaré le président dans un communiqué publié à midi, heure américaine (18 heures à Paris). « Nous ne faisons pas cela pour blâmer mais pour nous assurer que ce qui s’est passé ne se répète jamais. »


Ce génocide est reconnu par plus d’une vingtaine de pays et de nombreux historiens mais il est vigoureusement contesté par la Turquie.


« Renouvelons notre résolution commune d’empêcher que de futures atrocités ne se produisent partout dans le monde. Et poursuivons la guérison et la réconciliation pour tous les peuples du monde. Le peuple américain honore tous ces Arméniens qui ont péri dans le génocide qui a commencé il y a cent six ans aujourd’hui. »

Au téléphone avec le président turc, le locataire de la Maison Blanche a exprimé sa volonté de bâtir une « relation bilatérale constructive », selon le bref compte rendu américain qui évoque la nécessité d’une « gestion efficace des désaccords ».


Ankara a seulement souligné de son côté « le caractère stratégique de la relation bilatérale » et l’importance d’une « coopération plus étroite ».


Joe Biden et Recep Tayyip Erdogan sont convenus de se rencontrer en juin en marge du sommet de l’Otan à Bruxelles.


Sans citer les Etats-Unis, le président turc avait dès jeudi adressé une mise en garde à peine voilée à Washington. Lors d’une réunion avec des conseillers, il a prévenu qu’il continuerait à « défendre la vérité contre ceux qui soutiennent le mensonge du soi-disant “génocide arménien” […] à des fins politiques ».


Malgré des années de pressions de la communauté arménienne aux Etats-Unis, aucun président américain ne s’était jusqu’ici risqué à fâcher Ankara, allié historique de Washington et membre de l’Otan.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#biden #armenie #turquie #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Photo REUTERS - TOM BRENNER