• fautquonenparle

L'Angleterre lève les dernières restrictions malgré les 50 000 cas quotidiens

Du « Freedom Day » – le « jour de la liberté » – au risque de « Covid chaos »… Le gouvernement britannique devait maintenir la levée de toutes les restrictions sanitaires légales en Angleterre à partir de lundi 19 juillet.

Boris Johnson, à l'issue de sa conférence de presse consacrée au déconfinement. REUTERS/Daniel Leal-Olivas

La décision de Boris Johnson de faire confiance à l'efficacité des vaccins pour réduire le nombre de cas graves du Covid-19 et de décès liés à l'épidémie, en dépit d'une flambée des nouvelles contaminations, pourrait aussi servir d'exemple à d'autres pays pour la marche à suivre dans le déconfinement. Il s'agit d'une stratégie présentant des risques, comme de voir émerger un nouveau variant du coronavirus capable de résister aux vaccins ou d'enregistrer une résurgence des nouvelles infections à même de freiner l'activité économique.


"C'est le bon moment, mais nous devons agir avec précaution. Nous devons garder à l'esprit que le virus est malheureusement toujours là", a dit le dirigeant britannique dans un message vidéo enregistré dimanche. L'obligation du port du masque dans les commerces et autres lieux fermés est levée depuis minuit en Angleterre, de même que les limites de capacité d'accueil fixées aux bars et restaurants.




En Europe, le Royaume-Uni, pays actuellement le plus touché de la région, a enregistré ces sept derniers jours 42.300 nouveaux cas quotidiens, une augmentation de 41% par rapport à la semaine précédente. Il a dépassé les 54.000 nouvelles contaminations enregistrées samedi.

C'est précisément, 54 674 cas de contamination en vingt-quatre heures avaient été comptabilisés au Royaume-Uni.

Dimanche, 48 161 cas étaient de nouveau rapportés. Et si les vaccins Pfizer et AstraZeneca s’avèrent efficaces à plus de 90 % pour éviter les cas graves et les hospitalisations, ces dernières progressent rapidement, avec 740 patients admis à l’hôpital le 13 juillet, soit le double du début du mois.


Le Premier ministre Boris Johnson, cas contact, a été contraint de s'isoler dimanche après que son ministre de la Santé, Sajid Javid, a été testé positif au Covid-19. Une annonce qui ajoute à l'inquiétude et à la confusion, à la veille de la levée, contestée, de quasi toutes les dernières restrictions liées à la pandémie en Angleterre, y compris l'obligation de porter le masque ou la distanciation sociale.


Inquiet de la "présence persistante" en France du variant Beta, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, le gouvernement britannique a par ailleurs décidé de soumettre ceux qui en viennent à une quarantaine, même s'ils sont vaccinés.

#BorisJohnson #angleterre #covid19 #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep