• fautquonenparle

La France a connu 9 % d’excédent de mortalité en 2020

Mis à jour : janv. 28

Les 667 400 décès enregistrés par l’Insee l’année dernière représentent un niveau inédit dans l’histoire récente, même s’ils ne peuvent pas tous être attribués au Covid-19.


Dans le détail, la surmortalité est notoire lors de chacun des deux pics de l’épidémie de Covid-19, au printemps et à d’automne. « En nombre de décès, les mois de mars et d’avril 2020 sont bien supérieurs aux années précédentes », détaille au Monde Sylvie Le Minez, chef des études démographiques à l’Insee, tandis que pour la seconde vague épidémique « septembre est légèrement au-dessus, octobre encore plus, et c’est très net pour novembre, par rapport aux cinq dernières années ou à l’année 2019 ».


  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube

©2021 Association Sunmedias Productions