• fautquonenparle

La Poste : le timbre rouge va vers sa mort ?

Le timbre rouge, c’est le plus cher (1,28 euro depuis le 1er janvier), celui qui garantit une distribution d’un courrier dès le lendemain. Selon Philippe Wahl, le PDG du groupe La Poste, les Français l’utilisent de moins en moins. « Il y a dix ans, les familles françaises écrivaient une cinquantaine de lettres urgentes par an. L’année dernière, c’est cinq ».


Depuis des années, La Poste fait face à une forte baisse du trafic courrier. Une baisse qui s’est accélérée l’an passé, avec la crise sanitaire. En chiffre d’affaires, ce repli est de 13 %, en volume 18 %. Selon Philippe Wahl, cela représente 1,6 milliard de lettres en moins par rapport à 2019. Et cette décroissance n’est pas compensée par l’envolée de la distribution de colis.


Des négociations sont en cours avec l'État pour redéfinir cette mission de service public et préciser l'offre. "Ce que nous demandons à l'Etat est simple: qu'il compense les contraintes des missions de service public qu'il met à notre charge", a souligné Philippe Wahl sur France Inter. "L'année dernière La Poste a eu 260 millions de compensations et les charges de service public lui ont coûté bien plus qu'un milliard". "Fondamentalement, ce que nous cherchons à faire, c'est être disponible 6 jours sur 7 pour nos clients", a expliqué Philippe Wahl. "Nous allons lancer cette année le rendez-vous facteur, qui permettra à tous les clients par internet de prendre un RDV avec leur facteur pour remettre un colis, une lettre recommandée".


Le nombre de points de contacts, lui, "va être géré avec les collectivités locales". "Si le bureau de poste est fréquenté, il restera", a souligné M. Wahl.


#fqep - www.fautquonenparle.fr

#laposte #poste #courrier #argent #timbre #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Aurélie Audureau