• fautquonenparle

Macron à 20h ce lundi, face à l’épidémie de Covid-19 qui repart, de nouvelles mesures sont attendues

Le président de la République doit s’exprimer, lundi 12 juillet à 20 heures, lors d’une allocution télévisée. Puis s’entretenir avec les députés de la majorité à l’Elysée, une heure plus tard.

Macron Masqué - Sipa Press

Lundi se tient un conseil de défense sanitaire au cours duquel les questions de la vaccination obligatoire pour les soignants et celle des vacances d’été devraient être éclaircies. Le Président s’adressera aux Français dans la foulée, à 20 heures, en une allocution solennelle.


Emmanuel Macron devrait annoncer lundi soir la vaccination obligatoire pour les soignants, en débat depuis plusieurs semaines. De même, l’extension du passe sanitaire et la fin de la gratuité des tests PCR, notamment pour les non-vaccinés. Pour le reste du contenu de l’allocution présidentielle, le doute plane encore. « Ce qui est sûr et certain, c’est que le président va s’exprimer sur deux grands sujets : le sanitaire et l’économie », assure l’un de ses proches.

Après le consensus trouvé au fil des derniers jours auprès des groupes parlementaires, des partis et des associations d’élus locaux, le gouvernement devrait présenter un projet de loi sur ces nouvelles mesures de restrictions sanitaires avant la fin du mois de juillet.


Pour le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, si la vaccination obligatoire « était une option » jusqu’ici, « aujourd’hui, c’est une hypothèse très probable et légitime », a-t-il affirmé, dimanche, dans le Grand Rendez-Vous chez nos confrères d'Europe 1/CNews/Les Échos.


Dans son allocution, Emmanuel Macron, qui reçoit lundi les acteurs de la filière automobile, compte aussi insister sur la reprise économique et le plan de relance de 100 milliards d’euros, dont le déploiement doit « s’accélérer », selon le Premier ministre Jean Castex. « De fait, le variant Delta change beaucoup la donne et vient percuter l’agenda social, quelles qu’aient pu être les velléités réformatrices du président », selon un ministre.

Ce dimanche chez nos confères de Radio J à Paris, Olivier Véran : « Avec la tendance épidémique de ce variant Delta, qui est beaucoup, beaucoup plus contagieux que le Covid-19 auquel nous avions à faire l’été dernier, les 3 000 cas par jour pourraient devenir 6 000 dans une semaine, 12 000 cas dans 15 jours et monter au-dessus de 20 000, voire plus, de cas début août si nous n’agissons pas », a encore mis en garde le ministre de la Santé.


Le ministre a également fait savoir que lors de cette réunion, il apportera des éléments et des propositions en termes de « pass sanitaire, de vaccination des soignants et d’autres publics, de conditions d’isolement ».

L’extension du pass sanitaire sera également discutée ce lundi, à savoir si en cas de vague épidémique il faudrait fermer les lieux culturels, les commerces et les restaurants aux non-vaccinés ou à toute la population. « Les scientifiques nous disent, si vous fermiez ces lieux aux non-vaccinés ou à toute la population vous auriez le même impact. Il ne faut pas de fracture vaccinale et nous ne visons pas de fracture vaccinale. Parmi les éléments qui sont de nature à encourager les gens qui hésitent, il faut qu’ils prennent conscience que s’il y avait une vague épidémique, leur quotidien serait peut-être différent de celui de personnes qui sont protégées par le virus », a détaille Olivier Véran.


Si le ministre reconnaît qu’en cas de vague très forte il y aura quand même un impact sanitaire, il assure que si nous étions tous vaccinés « on réduirait tellement la circulation de ce virus qu’on n’en parlerait plus ».

#Macron #Veran #Confinement4 #vague4 #passsanitaire #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep