• fautquonenparle

Martine : un nouveau livre !

Mercredi 23 juin, le Louvre a annoncé une collaboration aussi inédite que surprenante avec Casterman. Dix ans après le dernier album de Martine, la jeune héroïne et son fidèle Patapouf visitent le plus grand musée du monde.


CREDIT : Casterman

Créée en 1954, Martine est née de l’imagination de l’auteur Gilbert Delahaye (1923-1997), et sous les traits de l’illustrateur Marcel Marlier (1930-2011). Traduite dans plus d’une trentaine de langues, Martine a traversé les générations et ses albums ont fait lire et rêver de nombreux enfants.


Ce personnage de petite fille modèle, qui s’apprête à dévoiler sa 61e aventure, traverse les époques sans prendre une ride. Avec 500 000 albums vendus par an, la série «Martine» doit son succès au talent de son illustrateur, le Belge Marcel Marlier, qui l’a rendue vintage pour l’éternité.


Après Barbapapa au Louvre, le musée lance une nouvelle collaboration avec une œuvre incontournable de la littérature jeunesse : Martine. Dans ce 61e album, Martine découvre avec sa classe les fossés médiévaux et Le Grand Sphinx de Tanis avant de se perdre dans les salles du musée avec son meilleur ami Léo, passionné d’égyptologie, à la recherche de la momie de Pachéry, l’unique conservée au Louvre. Sur leur chemin, les deux enfants rencontrent des chefs-d’œuvre emblématiques tels que Le Tricheur à l’as de carreau (vers 1636-1638) de Georges de La Tour, La Victoire de Samothrace ou encore Le Radeau de la Méduse (1818-1819) de Théodore Géricault. Épuisés par leurs aventures culturelles, les deux personnages finissent par retrouver leur groupe devant La Joconde.