• fautquonenparle

Nordahl Lelandais : plusieurs affaires refont surface dans lesquelles il pourrait être impliqué


Depuis sa mise en examen pour le meurtre de Maëlys, le 30 novembre 2017, puis du caporal Arthur Noyer, le 20 décembre de la même année, le nom de cet ancien maître-chien de 38 ans continue d'être étudié dans de nombreux cold case.


L’ancien maître-chien, accusé d’avoir tué le caporal Arthur Noyer en avril 2017, encourt 30 ans de prison pour « meurtre ».

Son procès dans l’affaire Maëlys de Araujo aura lieu en 2022.


Nordahl Lelandais, 38 ans, comparaît à partir de lundi 3 mai devant la cour d’assises de la Savoie, pour le meurtre, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 à Chambéry, d’Arthur Noyer, caporal du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA). Agé de 23 ans, cet homme fut sa première victime présumée. Le procès pour le meurtre de Maëlys de Araujo, 8 ans, fait divers retentissant survenu cinq mois plus tard à Pont-de-Beauvoisin (Isère), et qui a fait de Nordahl Lelandais l’une des figures marquantes de l’histoire criminelle récente, aura lieu à Grenoble en 2022.


Concernant les "affaires froides", une cellule spécialisée baptisée Ariane a ainsi été créée au sein du service central du renseignement criminel de la gendarmerie en janvier 2018 pour effectuer des recoupements entre 900 affaires non élucidées (disparitions ou morts suspectes) et le parcours du tueur présumé.


Certaines affaires suspectes sont en train d'être investiguées.

La mort de Thomas Rauschkolb.

Cet adolescent de 18 ans est retrouvé mort, le 28 décembre 2015, au bord d'une rivière, après avoir passé la soirée dans une discothèque de Grésy-sur-Aix (Savoie). L'enquête conclut, en octobre 2017, à une chute accidentelle. Mais ses parents sont convaincus que leur fils a été victime d'un homicide. Le 15 octobre 2019, leur avocat Bernard Boulloud dépose plainte contre X pour "meurtre". Mais c'est bien Nordahl Lelandais qui est visé.


Deux "cold cases" dans la Drôme. Un soir d'août 2011, Nelly Balmain, 29 ans, quitte le domicile de ses parents à Saint-Jean-en-Royans avec son scooter. Le lendemain, ses parents, sans nouvelles de leur fille, alertent la gendarmerie qui entame alors des recherches.


Les disparus du fort de Tamié.

C'est un double-mystère : Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou se sont volatilisés lors du même festival de musique électronique, à un an d'intervalle.


La disparition de Malik Boutvillain. Le 6 mai 2012 au matin, Malik Boutvillain, 31 ans, quitte son domicile d'Echirolles (Isère) sans argent, ni téléphone portable, ni papiers d'identité et part faire son footing.


La disparition d'Adrien Fiorello. Le 6 octobre 2010, cet étudiant de 22 ans part à la fac de droit de Saint-Etienne (Loire) à 15 km de chez lui. Mais il ne revient jamais.


La disparition de Nicolas Suppo. Janine et Yves Suppo sont sans nouvelles de leur fils Nicolas depuis 2010. Ce jeune homme de 30 ans a quitté son entreprise d'Echirolles (Isère) lors de sa pause déjeuner le 15 septembre. Ses collègues ne l'ont jamais revu. Il est parti sans ses papiers d'identité, sans carte bleue, sans vêtement.


La disparition de Stéphane Chemin. Le 24 septembre 2012, Stéphane Chemin, 33 ans, disparaît à Bourg-d'Oisans. Placé sous curatelle et traité pour schizophrénie depuis une dizaine d'années, il est en phase de crise lors de sa disparition.


La disparition de Georgette Bonnet. Cette retraitée de 79 ans se promenait dans le massif de Belledonne lorsqu'elle est disparue.


La disparition de Coralie Moussu. Le corps de cette mère de famille disparue en novembre 2009 à Vénéjan (Gard) a été retrouvé un an plus tard dans le Rhône.

#Lelandais #justice #france #sante #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo DR