• fautquonenparle

Norvège : les influenceurs obligés de préciser quand leurs photos sont retouchées

Pour lutter contre la «pression corporelle» à se conformer à des canons de beauté le plus souvent irréalistes, qui touche particulièrement les jeunes, la Norvège a décidé de légiférer. Une loi votée la semaine dernière contraint les influenceurs et les publicitaires à signaler toute utilisation d'une photo retouchée sur Instagram et les autres réseaux sociaux.


CREDIT : Unsplash/Kate Torline

En Norvège, une loi exige désormais que les images publiées sur les réseaux sociaux, dans lesquelles la taille, la forme ou la peau du sujet ont été modifiées, avant ou après la prise de vue, portent une étiquette conçue par le ministère du gouvernement. Adoptée le mois dernier, elle a été votée à une majorité écrasante de 72 voix en faveur du changement contre 15 seulement.


La loi s’appliquera notamment à Instagram, Facebook, Snapchat, TikTok et Twitter pour les photos où la taille, la forme ou la nature de la peau des corps a été retouchée. Une signalétique créée par le ministère devra être ajoutée aux photos concernées, y compris en cas d’utilisation d’un filtre au moment de la prise de vue. Les contrevenants s’exposeront à des amendes, voire des peines de prison.


Le ministère a cependant reconnu qu’il allait être compliqué de faire respecter la législation car les retouches sont parfois difficiles à repérer. Il a aussi espéré que la loi n’allait pas pousser les influenceurs à se tourner davantage vers la chirurgie esthétique.