• fautquonenparle

Organismes fantômes, usurpation d’identité, des escrocs volent l'argent sur vos comptes formation


Des escrocs sont parvenus à détourner l'argent déposé sur des comptes personnels de formation (CPF). Ils ont contacté leurs victimes en se faisant passer pour des centres de formation ou des agents de l'Etat afin de récolter leurs identifiants. 33 000 personnes auraient ainsi été piégées. Le préjudice s'établit à environ 12 millions d'euros.


Des escrocs sont parvenus à détourner environ 12 millions d'euros provenant du Compte personnel de formation (CPF), rapporte nos confrères du Parisien. Cet argent était destiné à financer les formations ou les reconversions des salariés. Une enquête a récemment été ouverte pour « atteinte à des systèmes de traitement informatique », « extractions frauduleuses de données » et « escroquerie en bande organisée », précise le journal. A ce jour on dénombre « 82 organismes de formation exclus et 26 plaintes déposées devant la justice », précise Michel Yahiel, le directeur des retraites et de la solidarité à la Caisse des dépôts, l'organisme qui assure la gestion de ce dispositif.


Les escrocs auraient contacté leurs victimes en se faisant passer pour des agents d'un organisme de formation, de la Caisse des dépôts ou même du ministère du Travail. Leur but : obtenir le numéro de Sécurité sociale et le mot de passe de leurs cibles pour se connecter sur leur CPF et détourner l'argent qui s'y trouve.


Tout se fait au téléphone avec une invitation à transmettre l’identifiant et le mot de passe de votre compte pour vous permettre de bénéficier d’une formation. Il suffit ensuite à l’organisme fantôme d’envoyer la facture à la Caisse des dépôts. Et le tour est joué. Les fraudes se multiplient depuis que les heures de formation ont été transformées en euro.


La Caisse des dépôts invite sur son site Internet à ne pas transmettre les codes d’accès du compte. Et en cas d’erreur à modifier son mot de passe. Enfin, elle invite à signaler ces arnaques sur le site cybermalveillance.gouv.fr.

Selon la Dares, le service des études et des statistiques du ministère du Travail, 900 000 formations ont été suivies par le biais du compte personnel de formation entre 2015 et 2018. Le nombre a été sept fois plus élevé, avec 383 000 formations, en 2018 qu’en 2015. Mais 1,7 % seulement des salariés du privé en ont bénéficié. L’intérêt n’a en revanche pas échappé aux fraudeurs dont les comptes sont le plus souvent basés à l’étranger.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#cpf #escroquerie #france #formation #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo CPF


  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube

©2021 Association Sunmedias Productions