• fautquonenparle

Pass sanitaire : de nombreuses manifestations

L'élargissement du pass sanitaire dans les lieux culturels puis les bars, restaurants et transports ne fait pas l'unanimité.


CREDIT : KIRAN RIDLEY VIA GETTY IMAGES

Alors que la France célébrait ce mercredi sa fête nationale du 14-Juillet, plus de 19.000 personnes, selon les autorités, ont manifesté dans le pays au nom de la « liberté » pour protester contre les annonces d' Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la « dictature ».


Certaines mobilisations ont commencé dans la matinée, au moment où se tenait le défilé militaire sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, sous le regard du chef de l’Etat qui présidait ces festivités pour la dernière fois de son quinquennat.


Entre les huées, les manifestants ont dénoncé l’extension du pass sanitaire vue comme une vaccination obligatoire pour tous dissimulée, ainsi que l’obligation pour les soignants de se faire vacciner. “Contre la dictature”, “contre le pass sanitaire”, pouvait-on entendre dans les rangs. Au total, 53 manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de France, selon le ministère de l’Intérieur. À 18H00, le ministère recensait un peu plus de 19.000 manifestants, dont 1.500 à Toulouse, 1400 à Chambéry, 1200 à Montpellier, 1200 à Bordeaux, 800 à Annecy, ou encore 800 à Nantes.





L’exploitant d’un lieu qui manquerait aux futures obligations de contrôle du pass sanitaire sera passible d’une amende allant jusqu’à 45.000 euros et un an de prison, selon l’avant-projet de loi incorporant les nouvelles dispositions annoncées par Emmanuel Macron.


Selon un sondage Elabe publié mardi, les mesures annoncées lundi par le chef de l’Etat sont approuvées par une majorité de Français. Une large majorité (76 %) adhère notamment à l’obligation de la vaccination pour les personnels soignants et d’autres professions