• fautquonenparle

Police : 1/4 ont des pensées suicidaires

Selon un baromètre de la Mutuelle des forces de sécurité (MGP), révélé par France Info et Le Monde et réalisé auprès de 6000 policiers, 24% d'entre eux ont envisagé de se suicider ou ont entendu des collègues vouloir le faire au cours des 12 derniers mois. Cela serait du à une mauvaise ambiance au travail.

CREDIT : AFP

Des chiffres chocs qui confirment un fléau malheureusement connu de longue date. «40% des policiers sont en détresse psychologique». Un chiffre bien supérieur à la moyenne nationale. « En vingt-cinq ans, 1100 fonctionnaires de police se sont donné la mort, soit 44 personnes chaque année en moyenne, l’équivalent d’une importante direction départementale de la sécurité publique rayée de la carte en une génération », selon Benoît Briatte, le président de la Mutuelle générale de la police.


Les plus jeunes professionnels, les 30-34 ans, sont les plus touchés, précise cette étude. Ils disent manquer de temps pour accomplir leurs tâches et avoir des difficultés à jongler entre vie privée et vie professionnelle. Par ailleurs, les tensions avec la population pèsent sur le moral des policiers interrogés. Mais la santé mentale des policiers est surtout corrélée "aux conditions de travail" quand l’atmosphère avec les collègues n’est pas bonne ou que la hiérarchie n’est pas à l’écoute.