• fautquonenparle

Portugal : le retour du couvre-feu dans 45 villes

La situation sanitaire contraint le Portugal à rétablir des mesures sanitaires, dont le couvre-feu, dans certaines communes dont la capitale à partir de vendredi 2 juillet.

CREDIT : PEDRO NUNES

Le variant delta fait planer la menace d’un été sous restrictions en Europe. Le Portugal, premier Etat de l’Union européenne (UE) à annoncer que ce variant était devenu majoritaire sur son territoire, rétablit un couvre-feu dans 45 communes, dont Lisbonne et Porto, dès ce vendredi. Il s’appliquera de 23 heures à 5 heures du matin. “Une mesure qui affectera 3 931 805 Portugais”, calcule le journal Público.


Même ceux dotés d’un pass sanitaire, sont concernés par cette restriction, qui court jusqu’à 5 heures du matin. Des habitants de quarante-cinq municipalités, dont celles de Lisbonne et Porto. L’objectif : éviter “les comportements à risque” lors de rassemblements dans la rue.


Par ailleurs, d’autres restrictions ont été décidées hier par le gouvernement à l’issue du Conseil des ministres : désormais, dans seize municipalités – Lisbonne, Cascais, Sintra, Sesimbra, notamment, ainsi qu’Albufeira et Loulé en Algarve –, les cafés et les restaurants doivent fermer à 22 h 30 en semaine et à 15 h 30 le week-end.


La décision du couvre-feu, prise jeudi 1er juillet et appliquée dès le vendredi 2, paraît ne pas provoquer de remous particuliers. La police n’a pas eu à intervenir plus que nécessaire. Les touristes, eux, se font rares dans Lisbonne, d’habitude bouillonnante à cette époque de l’année. Difficile, pour l’instant, de mesurer l’impact sur le tourisme. Mais la saison estivale, sur laquelle beaucoup misaient, semble bien compromise.