• fautquonenparle

Présidentielle 2022: Macron en campagne déguisée dans la Somme?

Lors d'un déplacement dans la Somme ce jeudi, Emmanuel Macron s'est rendu dans une école primaire de Poix-de-Picardie. L'un des enfants n'a pas hésité à prendre des nouvelles du président de la République après la gifle reçue par le chef de l'Etat dans la Drôme, mardi dernier.

Emmanuel Macron dans la Somme - AFP - Denis CHARLET

A l'approche du scrutin, "on ne peut pas être dans l'abstention du travail", a déclaré le chef de l'Etat à Poix-de-Picardie, un village de la Somme à une vingtaine de kilomètres d'Amiens. "J'ai un mandat qui dure jusque mai 2022. Donc je suis au travail" car "la situation du pays requiert d'être pleinement mobilisé", a-t-il expliqué, en assurant "ne rien" toucher "des sujets régionaux".


Après un bain de foule avec une centaine de personnes, Emmanuel Macron a passé deux heures dans l'école élémentaire, où il a salué les enfants. Puis il a échangé avec neuf parents d'élèves sur leur expérience familiale de la crise du Covid-19 et sur leurs "attentes et inquiétudes pour la période qui s'ouvre".

L'un des élèves de l'école l'a interrogé sur la gifle reçue dans la Drôme mardi dernier.

- "Dis-moi", lui répond Emmanuel Macron.

- "Ca va la claque que tu t'es prise?", l'interroge l'enfant.

- "Oh bah oui ça va, mais ce n'est pas agréable hein. Et c'est pas bien hein, il ne faut jamais faire ça, même dans la cour", lui répond le chef de l'Etat.


Lors de cette visite, Emmanuel Macron s'est aussi entretenu avec d'anciens élèves de sa grand-mère maternelle, Germaine Noguès, qui a dirigé l'école élémentaire de Poix-de-Picardie, ainsi qu'avec avec des parents d'élèves, "pour échanger sur l'impact de la crise sur les enfants" selon l'Elysée.


"Dans les prochaines semaines, mon boulot va être de vous redonner de la visibilité pour que vous en donniez à vos enfants", leur a-t-il assuré.


Ce déplacement est le troisième d'Emmanuel Macron dans le cadre de sa tournée destinée à "prendre le pouls du pays" en pleine sortie de crise. Il s'est déjà rendu dans le Lot et la semaine dernière dans la Drôme, une visite perturbée par la gifle que lui a donnée un jeune homme.

#macron #somme #poixenpicardie #election #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep