• fautquonenparle

Santé: l'alcool et l'obésité risquent d'augmenter les maladies en France d'ici 2030


L'évolution du poids des Français et celle de leur consommation d'alcool ont un point commun : la tendance est à la hausse.

Selon une étude publiée ce mercredi 12 mai, à l'occasion du Congrès européen sur l'obésité, la population s'expose à une forte augmentation des maladies liées à l'obésité et à l'alcool si rien n'est fait pour arrêter ce phénomène.

Pixabay

Si la consommation d'alcool des Français et l'augmentation de leur poids poursuivent leur trajectoire actuelle, les auteurs prévoient 73.000 nouveaux cas de cirrhoses, 425.000 maladies coronariennes, 550.000 AVC, 55.000 cancers du foie et 61.000 autres maladies chroniques du foie d'ici à 2030.


Selon leurs calculs, l'obésité sera en hausse sur la période concernée : de 17,8% à 27,3% de la population chez les hommes et de 19,3% à 31,3% chez les femmes. Ces modélisations ont par ailleurs été formalisées en considérant une consommation moyenne de 52,5 unités d'alcool par semaine chez les hommes, 35 chez les femmes.

Avec des mesures importantes, cette explosion de graves pathologies peut être évitée et la trajectoire inversée. Ainsi, dans un contexte plus optimiste, comprenant une réduction de 1% par an de l'indice de masse corporelle des Français et de 5% par an de leur consommation d'alcool d'ici 2030, plusieurs dizaines de milliers de personnes pourraient être épargnées.


Dans ce cas-là, ce sont environ 16.000 cas de cirrhose, 9.000 cas de cancer du foie et 13.000 cas d'autres maladies chroniques du foie qui pourraient être empêchés selon les simulations informatiques. "Des politiques publiques visant à réduire ces facteurs de risques dans la population française pourraient atténuer l'augmentation prévisible des maladies non-transmissibles liées à l'alcool et à l'indice de masse corporelle", concluent les auteurs.

#sante #alcool #obesite #risque #maladies #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep