• fautquonenparle

Situation critique en Moselle, les variants du virus progressent en France

Lors de sa conférence de presse, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait état de la situation particulière du département, où de nombreux cas des variants brésiliens et sud-africain ont été détectés, pouvant nécessiter une réponse sanitaire plus ferme.


Alors que les cas de contamination au variant anglais du coronavirus sont en forte hausse dans le pays, c'est au tour des variants brésilien et sud-africain de soulever des inquiétudes du côté du ministère de la Santé.


"En Moselle, la situation est plus inquiétante. Nous avons identifié plus de 300 cas de contaminations présentant des variants sud africain et brésilien. La Moselle est aussi un département où l'incidence est très élevée." à dit Olivier Véran.


La présence de ces deux variants doit en effet être tout particulièrement scrutée parce que les médecins et scientifiques les connaissent moins bien. Potentiellement très contagieux, comme le variant anglais, ce sont des variants "pour lesquels nous possédons moins de données", a reconnu Olivier Véran. "Il semblerait que ces variants soient capables de passer à travers la protection du vaccin", a-t-il encore souligné.


De plus, il a précisé qu'a ce jour lLe variant britannique représente entre 20 à 25% des cas positifs en France.


Le ministre a annonce sa venue en Moselle ce vendredi 12 février pour envisager les mesures à prendre dans ce département.


#fqep - www.fautquonenparle.fr

#moselle #covid #variant #veran #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo AFP