• fautquonenparle

Strasbourg : un séisme «induit» de magnitude entre 3.9 et 4.3 a touché l’agglomération

Un séisme de magnitude entre 3.9 et 4.3 selon le réseau national de surveillance sismique (Renass), basé à Strasbourg, a réveillé l’agglomération alsacienne, ce samedi matin aux alentours de 5 heures.

La centrale géothermique à Reichstett Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP

La ville de Strasbourg de nouveau réveillée par un tremblement de terre. Un fort séisme, de magnitude 4 selon le réseau national de surveillance sismique (Renass), a été ressenti dans l'agglomération alsacienne samedi 26 juin, plusieurs mois après l'arrêt d'un projet de géothermie, qui avait lui-même provoqué plusieurs séismes. Un second séisme, de magnitude 2, a été enregistré cinq minutes plus tard au nord de Strasbourg, à proximité de la commune de La Wantzenau.

Selon le réseau national de surveillance sismique, il s’agit d’une secousse «induite», c’est-à-dire provoquée par une activité humaine.


"La localisation et la première estimation de profondeur nous font clairement penser que ces événements sont dans la suite des précédents", a indiqué samedi à l'AFP Jérôme Vergne, sismologue à l'Ecole et observatoire des sciences de la terre de Strasbourg. "Nous avions continué à enregistrer une activité sismique persistante ces derniers mois. Le sous-sol met un certain temps à réagir à l'arrêt (du projet), et à retrouver un état de contrainte naturelle", a-t-il ajouté. "Ce qui est étonnant, c'est qu'on a eu aujourd'hui le séisme le plus important de la séquence", a-t-il ajouté.


L’épicentre de la secousse a été enregistré à cinq kilomètres de profondeur, sur la commune de La Wantzenau, au nord de l’agglomération strasbourgeoise, toujours selon le Renass. Une réplique a été enregistrée cinq minutes plus tard, de magnitude 2,3, au même endroit. Les deux événements ont été classés comme « induits », c’est-à-dire provoqués par l’activité humaine.

#seisme #strasbourg #terre #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep