• fautquonenparle

Télétravail, chômage partiel… : ce que change la fermeture des écoles


Le chef de l’Etat Emmanuel Macron a exhorté les Français qui le peuvent à télétravailler. Mais cette injonction va s’avérer complexe à mettre en œuvre alors que les écoles vont fermer.


« Le télétravail, qui est sans doute la mesure la plus efficace [contre la diffusion du Covid], sera systématisé », a insisté mercredi soir Emmanuel Macron , « appelant tous les employeurs et les salariés à y avoir recours ». Il n'y aura pas pour autant de renforcement de la coercition après la mobilisation des préfets, annoncée il y a quelques jours, et l'obligation inscrite dans le protocole sanitaire en entreprise pour tous les employeurs d'établir un plan d'action. Mais désormais, cette dernière obligation, jusque-là limitée aux seuls départements en alerte renforcée, va être étendue à l'ensemble de l'Hexagone.


La règle en vigueur depuis un an en cas de fermeture de classe va perdurer. Seuls les parents qui ne peuvent pas télétravailler seront indemnisés (si leur enfant a moins de 16 ans ou est handicapé). Les indépendants seront pris en charge par l'Assurance-maladie, les fonctionnaires auront une autorisation spéciale d'absence. Quant aux salariés, ils « auront droit au chômage partiel », a insisté Emmanuel Macron. Avec une certaine souplesse : après l'allocution présidentielle, le ministère du Travail a précisé que « si un salarié ne peut télétravailler car il a des enfants en bas âge, il en informera son employeur et pourra être indemnisé ».


Cela ne change pas, le mécanisme de chômage partiel garantira aux salariés du privé 84 % du salaire net (100 % au SMIC. Et cela ne coûtera pas un euro à leur entreprise. Le ministère a indiqué, dans un communiqué, qu'il y aurait « 0 reste à charge pour les employeurs ».


Dans le régime d'activité partielle classique (pour baisse d'activité), seuls les secteurs très impactés par la crise sont dans ce cas, les autres devant supporter 15 % du coût de l'indemnité.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#macron #teletravail #reconfinement #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Askmenow - Getty