• fautquonenparle

Thierry Breton a dévoilé le futur passeport sanitaire européen ce dimanche 28 mars


Le commissaire européen en charge des vaccins a expliqué dimanche 28 mars lors du Grand Jury chez nos confrères de RTL/Le Figaro/LCI que le passeport sanitaire devrait être disponible dans toute l'Union Européenne mi-juin.


Face à une crise du Covid-19 qui paralyse le monde depuis plus d'un an, la Commission européenne a dévoilé le 17 mars dernier son projet de certificat sanitaire visant à faciliter les voyages au sein de l'Union européenne cet été. Quelles informations contiendra-t-il ? A partir de quand sera-t-il disponible ? Invité dimanche 28 mars du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI le commissaire européen en charge des vaccins Thierry Breton en a détaillé les contours.


"A partir du moment où nous pourrons être sûr que chaque Européen qui souhaite se faire vacciner aura un accès équitable au vaccin, comme ce sera le cas dans les deux à trois mois qui viennent, il sera bon que l'on puisse avoir un certificat sanitaire qui démontre votre état", a expliqué l'ancien ministre de l'Economie français.


"On y trouvera votre date de naissance, le numéro de votre passeport, certifié avec le QR code et si vous avez été vacciné, le type de vaccin que vous avez eu, et si vous avez des anticorps. Pour ceux qui n'aurons eu ni vaccin ni maladie, on trouvera l'état de votre test PCR", a-t-il poursuivi, expliquant qu'il se présenterait sous la forme numérique ou papier pour ceux qui le souhaitent, document à la main.


Les données qui figureront sur ce passeport sanitaire "seront uniquement à la main des Etats membres", a-t-il assuré, certifiant qu'elles ne pourront pas être enregistrées dans d'autres Etats.


Ce passeport validé par les Vingt-sept, et qui sera harmonisé dans tous les pays membres de l'UE, "sera mis en oeuvre mi-juin". Il pourra être utile pour participer à une manifestation importante, rentrer dans une salle de spectacle ou pour prendre l'avion par exemple, a précisé Thierry Breton. Mais il ne sera pas obligatoire, a-t-il assuré. "Ceux qui n'en veulent pas pourront se soumettre à un test", a-t-il insisté. Il s'agit de "retrouver la vie normale sans être un risque pour soi ou pour les autres", a-t-il plaidé.


Ce certificat sanitaire ne sera pas "condition préalable" à la libre circulation dans l'UE, avait assuré Bruxelles il y a 15 jours. Les personnes non vaccinées, parce qu'elles ne font pas partie des groupes de population prioritaires ou parce qu'elles ne souhaitent pas l'être, doivent pouvoir continuer à voyager, en étant soumises le cas échéant à des mesures comme la quarantaine. Mais un Etat qui imposerait aux titulaires de ce certificat une quarantaine, un test ou les empêcherait d'entrer sur son territoire devrait répondre de cette décision auprès de Bruxelles, avait insisté la Commission européenne.


Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#rtl #lefigaro #lci #europe #breton #passeport #sanitaire #passsportsanitaire #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo LE GRAND JURY RTL - LE FIGARO - LCI