• fautquonenparle

Thomas Pesquet s'exprime sur sa vie personnelle avant de partir à nouveau dans l'espace le 22 avril

Mis à jour : avr. 18


C’est comme toujours avec enthousiasme et beaucoup de passion que Thomas Pesquet s’est exprimé sur sa prochaine mission dans la Station spatiale internationale (ISS), dont le départ est imminent.


Thomas Pesquet ne va plus garder les pieds sur terre très longtemps. Le 22 avril prochain, le spationaute français s’envolera pour une nouvelle mission spatiale à bord d’un vaisseau Space X, construit par Elon Musk. Un voyage qui durera six mois et dont le décollage est prévu de Floride. Pour l’occasion, il s’est confié au Parisien, vendredi 16 avril. Dans cet entretien, il a notamment expliqué pourquoi lui et sa femme Anne Mottet n’ont jamais eu d’enfant : “C’est un choix de couple. On n’a jamais eu tellement le temps ni l’envie irrépressible d’en avoir.”


Un métier clairement loin d’être idéal pour une vie de famille.

L’astronaute de 43 ans a rappelé les complications liées à son métier, qui se répercutent forcément sur sa vie de famille : “Ce n’est pas un métier idéal pour la famille. Astronaute, c’est une passion dévorante. Je travaille toute la journée et le soir aussi. Le week-end, je fais du sport, ce qui fait aussi un peu partie du job. C’est un métier qui contamine tout", a-t-il avoué. "On se laisse facilement absorber et la famille passe alors en second, malheureusement. Je pense qu’il faut essayer d’en profiter à fond entre les missions et dégager du temps pour ses proches, sinon, les liens se distendent", a-t-il conclu sur le sujet.


Pour le futur, lorsqu'il pense à sa potentielle reconversion, celle-ci pourrait avoir lieu loin de l’industrie spatiale : “On ne m’a jamais fait de proposition claire. Enfin, des gens m’ont déjà approché pour présenter une émission de télé. J’ai aussi reçu un appel de Nicolas Hulot quand il est entré au gouvernement. Il cherchait quelqu’un pour diriger sa fondation. J’ai refusé parce que ce n’est pas compatible avec mon travail", a-t-il précisé, ajoutant : "Même si les gens me connaissent un peu, je n’ai pas vocation à occuper le devant de la scène. Ou alors, il faudrait vraiment que je trouve une très bonne raison de le faire". En 2017, peu de temps après son retour sur terre, Thomas Pesquet avait lancé sur Youtube une nouvelle chaîne sur laquelle il partageait son expérience d'astronaute et ses anecdotes de missions. Peut-être tient-il là une piste pour son avenir professionnel.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#space #espace #pesquet #thomaspesquet #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep #iss #nasa


Photo Instagram Anne Mottet