• fautquonenparle

Tourisme spatial : Jeff Bezos, créateur d'Amazon devenu astronaute avec trois autres passagers

Le milliardaire Jeff Bezos a quitté la Terre brièvement ce mardi pour rejoindre le club des astronautes, avec le premier vol habité de son entreprise Blue Origin, nouveau moment charnière pour la bourgeonnante industrie du tourisme spatial.

@Blue origin

C'est à peine plus d'une semaine après que le fondateur de Virgin, Richard Branson, a effectué un vol de quelques minutes à la frontière de l'espace, que l'ex-patron d'Amazon a pris son envol. Les deux milliardaires se sont affrontés à distance dans une course au tourisme spatial. C'est Blue Origin, une structure fondée par Jeff Bezos lui-même, qui est à l'origine de ce vol.

Elle prévoit deux autres lancements cette année et "beaucoup d'autres" dès 2022.


Le milliardaire Jeff Bezos a quitté la Terre brièvement ce mardi pour rejoindre le club des astronautes, avec le premier vol habité de son entreprise Blue Origin, nouveau moment charnière pour la bourgeonnante industrie du tourisme spatial.

"C'est le plus beau jour de ma vie", a-t-il déclaré après un vol de 10 minutes et 10 secondes durant lequel tout s'est passé comme prévu.

Accolades et grands sourires à l'atterrissage, tous les voyageurs semblaient encore sur leur petit nuage.


Si l'on se réfère à la règle de la Fédération aéronautique internationale, en franchissant les 100 kilomètres d'altitude, les quatre membres de ce vol sont devenus officiellement des astronautes. Une distinction qui fait débat. Certains souhaiteraient que pour devenir un astronaute il soit nécessaire de franchir ces 100 kilomètres mais aussi de réaliser un tour complet autour de la Terre. Mais, laissons de côté cet aspect-là pour saluer l'exploit technologique de Blue Origin, fondée par Jeff Bezos.


Outre Jeff Bezos, trois autres personnes ont embarqué dans la capsule notamment Wally Funk, une Américaine aviatrice et ancienne membre de Mercury 13, un groupe de treize femmes assemblé par la Nasa dans les années 60 pour des vols habités qui n’ont finalement pas eu lieu. Wally Funk est l’une des deux dernières encore en vie.


Il n'a fallu que 3 minutes environ à la fusée pour atteindre l’espace. L’engin a ensuite progressé dans l’atmosphère à plus de mach 3 (c’est-à-dire plus de trois fois la vitesse du son, soit plus de 3 700 km/h), avant de décrire une parabole au-dessus de la Terre. C’est à ce moment-là que les passagers ont ressenti les effets de la micropesanteur et ont pu flotter dans la cabine.

#JeffBezos #blueorigin #espace #tourisme #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep